La démarche de Convention Ensemble pour l’éducation

La démarche de Convention Ensemble pour l’éducation …

Au travers de la Convention Ensemble pour l’éducation, du 21 au 23 décembre à Dijon, la Fédération nationale des Francas impulse une démarche de rassemblement national ouverte sur l’international. En effet cette démarche doit être ouverte, citoyenne, militante, pour « se sentir et faire fédération » ainsi qu’ « être et faire mouvement ».

… une démarche ouverte de rassemblement

La démarche de Convention Ensemble pour l’éducation doit permettre, par l’action de l’ensemble fédéral, et avec le plus grand nombre d’enfants et d’adolescents, d’adhérents collectifs et de partenaires, d’institutions territoriales, nationales et internationales, de collectivités territoriales et d’associations, de décideurs locaux, de responsables publics et associatifs, d’acteurs éducatifs (enseignants, animateurs, responsables pédagogiques…), de parents, de citoyens, de militants… de :

Réaffirmer la cause, « Agir pour l’enfance par l’éducation » – « Agir sur les conditions de vie des enfants et des adolescents par l’action éducative » et de qualifier des «porteurs de cause» ;

Renforcer, en sens et en pratiques, les articulations entre les deux piliers du projet des Francas «l’attention portée aux conditions enfantines» et «l’action éducative locale»

Donner à voir, notamment1 à partir des expressions d’enfants et d’adolescents et de dialogue structuré avec des décideurs publics et associatifs, les conditions de vie des enfants et des adolescents et une action éducative transformatrice et émancipatrice ;

Éprouver des démarches innovantes de mobilisation de l’échelle locale à l’échelle nationale; stabiliser une stratégie renouvelée pour 5 ans.

… une démarche à trois dimensions pour mobiliser le Mouvement et la Fédération

Une dimension congrès pour actualiser le projet et refondre une nouvelle stratégie 2020-2025 du local au national, et avec nos partenaires internationaux ;

Également une dimension forum pour donner à voir, à chaque échelle de territoire, les conditions de vie, d’éducation et d’action des enfants et des adolescents et valoriser une action éducative locale qui les transforme lors de Forums locaux et départementaux, du Festival international des droits des enfants et de la citoyenneté et ou de la Convention Ensemble pour l’éducation;

Enfin une dimension université populaire pour cultiver et qualifier des «porteurs de cause», pour élargir la base militante à même de porter le projet des francas, de faire des propositions pour l’enfance et l’éducation, d’ouvrir les possibles pour transformer les conditions de vie, d’éducation et d’action des enfants, des adolescents et des jeunes par l’action éducative, dans le cadre des échéances électorales à venir, sur les territoires, auprès des pouvoirs publics.

1 Des travaux d’étude seront menés en parallèle à la démarche d’expression des enfants et des adolescents et de dialogue structuré à partir des données INSEE et CNAF, sur les politiques publiques « enfance » développées sur les territoires…